Au secours!C'est la culture qu'on assassine!

« Un peuple sans culture c'est comme un zèbre sans zébrure : on en fait un âne ! » écrit Christiane Taubira dans son livre Gran Balan.

Bien sûr que la lutte contre cette pandémie Covid 19 est vitale, bien sûr !

Que certaines décisions pour en ralentir l'expansion morbide sont nécessaires, bien sûr !

Mais nous réduire à d’innocents moutons obéissants à des ordres puis contre-ordres, manier la peur d'être un danger létal les uns pour les autres, rendre opaque toute information sanitaire, mettre en place des lois liberticides, déterminer pour nous ce qui est essentiel de ce qui ne l'est pas : c'est petit à petit créer les conditions d'un monde pour le moins sur-réaliste, voire pire. Chacun peut aller s'agglutiner dans les transports en commun, aux caisses des grandes surfaces, les commerces sont ré-ouverts et les lieux de culte aussi mais pas les lieux de culture : allez comprendre !

A Kalbass'art, galerie associative dans un lieu communal, nous sommes comme tant d'autres fermés privant le public et les artistes de réels échanges. L’artiste plasticien lui ne prend pas de cachet en dépit des directives ministérielles, très récentes d'ailleurs... qui le préconise.. et de toutes façons quelle galerie ou organisateur peut payer un artiste pour exposer sans savoir s'il vendra une seule œuvre ! Toujours les mêmes!! Les seuls qui bénéficient de quelques « royalties » gouvernementales sont ceux qui justement n'en ont pas besoin.

Pour les autres : soit ils ont un emploi sûr et réserve leur pratique artistique sur les congés, soit ils ont décidé de tout donner à l'Art : artistes libres ! Ce sont ainsi des équilibristes qui n'ont que RSA/CMU pour filet et c'est l'immense majorité...du monde artistique.

N'est-il pas urgent de s'interroger sur l'abandon systématique, depuis l'arrivée du virus, de l'Art et de la Culture, définis par les décideurs non pas comme biens communs essentiels de l'humanité mais comme de simples activités de loisirs ? Au contraire il faut lutter contre cette morosité, cette anxiogénéité ambiante. N'est-il pas urgent que le public, les artistes de cinéma, de théâtre, de musique, d'arts plastiques, de danse, les techniciens du spectacle, les lieux culturels, se mobilisent, se fassent entendre et voir ?

Nous devons faire preuve de créations pourquoi pas dans la rue et partout ailleurs sur les lieux de cult’ure en arborant par exemple, un crêpe de deuil ou autre avec un slogan comme « Culture en danger » ou « artiste non essentiel « ou «culture muselée».

AU SECOURS! Madame Bachelot où êtes-vous??? OU ETES-VOUS? Ne seriez vous pas entrain de devenir ordonnatrice de pompes funèbres?... Si c’est le cas, nous prenons légitimement en charge la cérémonie ... A Kalbass’Art nous allons habiller la Menuiserie du noir du deuil.... voire plus... et on ne se laissera pas «mourir» sans réagir... notre enterrement ne sera pas «confiné»


2017 Association Kalbass'Art 

Mairie, place du tripot 14570 Clécy

  • Facebook Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now